Saison 2020-2021

Communiqués
22.07.20.
3AS Racing s’engage avec le CFS

Le spécialiste de l’équipement, pièces et accessoires, 3AS RACING , sera pour les deux prochaines saisons le partenaire titre du Championnat de France des Sables. Nous avons demandé à Frédéric Lemeunier, son président, quel était le sens de cette implication. 

Quelle image avez-vous du sable et du CFS ? 

Frédéric Lemeunier : L’engouement autour des courses de sable n’est plus à démontrer, tant du côté des participants que du côté des fans. De plus, les sites sur lesquels se disputent les courses sont exceptionnels. Le CFS, c’est un environnement unique, c’est conjuguer la nature avec la pratique de la moto. Et ce, de 7 à 77 ans, ou presque ! Car toutes les générations peuvent rouler et se retrouver le temps d’un week-end. Cela aussi, c’est unique. Bref, l’image du CFS est excellente. 

Pourquoi avez-vous décidé de devenir partenaire-titre du championnat ? 

Frédéric Lemeunier : J’ai racheté l’entreprise en 2015 et notre chiffre d’affaires est en progression constante depuis. Parmi les éléments qui nous ont permis de progresser, le sable est un atout important. D’une part, c’est une discipline qui nécessite d’être bien équipé, avec un renouvellement important des accessoires. Le sable, ça use ! Mais j’ai surtout constaté que ces courses avaient amené ou ramené des pratiquants vers la moto. Chaque semaine, je croise des pilotes, plus ou moins vieux, plus ou moins débutants, qui font uniquement de la moto dans le sable. La discipline attire un autre public.  

Les épreuves sur la plage, vous connaissez bien, puisque vous avez créé le Beach Cross de Berck en 2004. Quel regard portez-vous sur cette course, épreuve d’ouverture du CFS ? 

Frédéric Lemeunier : C’est mon épreuve de coeur, forcément. Un jour, il y a bientôt 20 ans, j’ai dit à mon fils, qui n’est plus là aujourd’hui, qu’on allait créer une course sur cette plage. J’ai tenu parole, pour lui. J’y ai fait venir les meilleurs pilotes du mondial. Depuis, Jean-Marc Brodbeck a pris ma succession et continue d’organiser cette belle épreuve avec ses équipes. C’est une fierté, d’autant que le format n’a pas changé avec une super finale toujours très spectaculaire et indécise. Et c’est toujours l’occasion de confronter les spécialistes du sable avec de bons pilotes de moto-cross. Comme Maxime Renaux l’an dernier, qui l’a emporté. 

Votre engagement, c’est plus qu’un simple partenariat, c’est une réelle implication ?

Frédéric Lemeunier: J’étais présent sur toutes les courses de sable l’an dernier. Pour mon plaisir. Et mon engagement ne date pas d’hier. Il est partagé par toutes mes équipes. On a ça dans les veines. On a relancé cette année notre sélection de concurrents amateurs pour les épauler tout au long de la saison. Un pilote espoir, un pilote junior, un pilote moto. On va leur donner la possibilité d’intégrer la famille 3AS Racing et de vivre une saison extraordinaire, au côté de nos fournisseurs. 

Un dernier mot ?

Frédéric Lemeunier : non, deux. Bravo et merci. Aux organisateurs tout d’abord, qui sont des bénévoles pour la plupart et qui organisent des courses de qualité. Je sais ce que c’est, cela demande beaucoup d’investissement. J’aimerais que les pilotes se rendent compte du travail qui est fait, qui est énorme. Moi-même, quand j’étais pilote de haut niveau, je ne m’en rendais pas forcément compte. Bravo et merci également à la FFM et à la commission sable. Le championnat est reconnu et a une grande valeur aux yeux des professionnels et des marques. Nous sommes heureux de nous y associer. 

Partenaires
  • Partenaires Titre
  • Partenaires Principaux
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Officiels
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
DRAG’ON
Quad Passion
La Sellerie DesignKenny
Yamaha
Akrapovic