Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Potisek et Naveaux rois du Touquet, Watson et Couprie champions

Communiqués

La dernière étape du Championnat de France des Sables 24MX 2019-2020 a débouché sur de nombreux rebondissements en tête du classement général des différentes catégories. Chez les Motos, Nathan Watson (KTM) avait une confortable avance avant cette dernière manche. En terminant 3ème – son 6ème podium de la saison ! – le britannique a conquis sans difficulté son 2ème titre de champion de France consécutif. Il devance son compatriote Todd Kellett (Yamaha) et son coéquipier Camille Chapelière, premier français. Richard Fura (Yamaha) et le Belge Jérémy Van Horebeek (Honda), complètent le top 5 final de la saison, où ne figure pas Milko Potisek (Yamaha), vainqueur au Touquet mais forfait à St-Léger et Hossegor cette saison. Dans la catégorie des -21 ans, Andy Bethys (Honda) est sacré champion de France au détriment de Jérémy Hauquier (KTM), victime d’une casse mécanique dans le dernier tour. Chez les féminines, Mégane Lombard (Honda) remporte le titre malgré sa 2eme place au Touquet derrière Manon Haudoire (Yamaha). Les autres champions de France sont : Maxime Jeanne (Morex – CFS 2), le Belge Mattéo Puffet (KTM – CFS 3) et Vincent Thiollier (Yamaha – Vétérans). Côté constructeurs, KTM s’impose devant Yamaha et Honda. 

Chez les Quads, Le Touquet a souri, comme l’an dernier avec Matthieu Ternynck, à un pilote qui avait choisi de ne pas s’aligner sur le championnat, le Belge Randy Naveaux (Yamaha). Le titre de champion de France s’est joué dans les derniers instants de la course, quand Jérémy Forestier (Yamaha) est tombé en panne d’essence alors qu’il pouvait se contenter de finir dans le top 10 pour être sacré. Romain Couprie (Yamaha), 3eme au Touquet, en profite donc pour ravir la place de leader qu’il avait lui même abandonné après sa casse mécanique à Grayan. Pierre-Adrien Collot (Yamaha) s’intercale entre les deux hommes et monte sur la 2eme marche du classement final du championnat. Chez les féminines, moins de suspense avec la nouvelle victoire d’Emilie Bourgeois (Yamaha), qui réalise le sans-faute cette saison (5 courses, 5 victoires). En Juniors, Pablo Violet (Yamaha) fait coup double en s’imposant au Touquet et en étant sacré champion de France avec 10 points d’avance sur Kylian Delbourg (Husqvarna). Enfin, chez les vétérans, le titre revient à l’inusable Vincent Pinchon (Yamaha). 

Dans les catégories Jeunes, tout s’est joué dans les ultimes instants de la saison. En juniors, Florian Miot (KTM) s’impose pour la 3eme fois (sur 3 courses disputées), mais ses absences à Loon-Plage, St-léger et Hossegor le mettaient hors-jeu pour le titre. C’est donc Bogdan Krajewski (Yamaha) qui est sacré champion de France, grâce à sa 4eme place au Touquet. Il termine à égalité de points avec le Néerlandais Davey Nieuwenhuizen (KTM), qui paie cher sa 12ème place lors de cette dernière manche de la saison. Même scénario pour la 3eme place finale au championnat: Alexandre Bours (KTM) devance le Belge Junior Bal (KTM), grâce à sa meilleure place lors de la dernière épreuve. Ce dernier est néanmoins sacré en 125cc. Chez les féminines, Laurine Hugues (Husqvarna) remporte le titre après sa 5ème victoire de la saison. 

Enfin chez les Espoirs, le suspense était total avant la dernière manche. Si Marc-Antoine Rossi (KTM) s’impose pour la deuxième fois consécutive cette saison, c’est bien Kylian Prévost (KTM) qui est sacré champion de France, sa 3eme place au Touquet lui permettant de devancer Adrien Petit (Yamaha), 2eme, de 10 points, à l’issue d’une saison où les 3 garçons auront offert un fantastique spectacle. Chez les filles, Léa Chaput (KTM) s’impose à nouveau (4e victoire en 6 courses) et remporte le titre de championne de France de la catégorie.