Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
Retrouvez nous sur
les réseaux sociaux :

Potisek sur le fil à Loon

Communiqués

Au bout du suspense. Et au bout de lui-même. Milko Potisek s’est imposé à Loon-PLage ce dimanche lors de la Ronde des Sables, première étape de la saison du Championnat de France des Sables 3AS Racing. Dominé par son équipier de Yamaha Drag’on Tek Todd Kellett pendant presque 2h30, le champion de France en titre a pris la tête de le course, au meilleur moment, dans le dernier tour. Potisek s’impose pour la seconde fois à Loon-Plage après son succès de 2018. Les deux officiels Yamaha devancent Cyril Genot, de Honda SR, qui monte sur le podium à Loon-Plage pour la seconde année consécutive. Mathilde Denis, du team Honda SR, s’est imposé dans la catégorie féminine.

A 13h30, 300 pilotes ont pris le départ de la 25e Ronde des Sables de l’histoire. L’Anglais Todd Kellett prenait le meilleur départ devant Mathéo Miot et Camille Chapelière. Le rythme de la course était démentiel et rapidement un trio de tête se détachait : Kellett, Potisek, Genot. Derrière, le Néerlandais Lars Van Berkel sur Honda, finalement 4ème, et le Belge Yentel Martens, Honda également, ont fini par intégrer le top 5, en prenant le meilleur sur Alexis Collignon, Mathéo Miot et Jérémy Hauquier. A l’entame de la dernière heure, Cyril Genot lâchait prise, alors que Milko Potisek, malgré une chute impressionnante, revenait peu à peu sur Kellett. L’anglais finissait par chuter dans le dernier tour, laissant Potisek s’imposer, malgré la douleur et la fatigue. Dès la première épreuve de la saison, Yamaha pose son empreinte sur le championnat. “C’est l’une des Rondes Sables les plus dures que j’ai jamais faites”, dira un Milko Potisek exténué à l’issue de la course.

Samedi, le Belge Randy Naveaux s’est imposé de façon magistrale chez les Quads. Dominateur de bout en bout, il devance Benoit Béroudiaux et le Norvégien Christopher Tveraen. Romain Couprie, à court de forme, a abandonné. Dans les catégories jeunes, Tanel Bajeux s’impose en Juniors sur Honda et le Belge Tom Dukerts en Espoirs sur GasGas. Le championnat de France des Sables 3AS Racing fait une pose de 3 semaines et se dirige désormais vers le Sud-Ouest. Rendez-vous désormais à Magescq les 19-20 novembre pour la Bud Sand Race.

Photo : Xavier Leporcher